Accueil >

L’histoire >

Année 1915

Année 1915

Objectif : percer le front.

- 5 février : Blocus des côtes par l’Allemagne. Cette décision marque le début de la guerre sous-marine.

- 15 février – 18 mars : Offensive française en Champagne.

- 19 février : Début de l’opération des Dardanelles. L’envoi de divisions Alliées dans le détroit turque avait amené le général Falkenhayn à revoir la menace que présentait le front occidental au profit du front est. L’armée russe échappe au massacre complet mais perd malgré tout la Galicie, la Pologne, la Lituanie, et un nombre important de soldats (environ 150 000 tués et près de 1 600 000 prisonniers et blessés).

Sur le front ouest, l’offensive Alliées de Champagne, destinée à percer le front allemand, sert désormais également à compenser la défaite russe.

- 22 avril : Première utilisation des gaz asphyxiants par les Allemands à Ypres (Belgique) contre les troupes françaises et britanniques. Près de 6 000 bouteilles de gaz sont utilisées. Bien que l’emploi des gaz était interdit par la Convention de La Haye de juillet 1899, l’État-major allemand jugeait que l’utilisation de toute arme pouvant écourter le conflit était utilisable.

- 7 mai : Torpillage du paquebot britannique Lusitania au large de la pointe Sud de l’Irlande par le sous-marin allemand U-20. Ce naufrage influencera grandement l’évolution vers l’entrée en guerre de l’opinion publique des États-Unis, neutre jusqu’à présent.

- 15 mai : Début de la deuxième offensive Alliée en Artois, dans le but de briser le front allemand.

23 mai : Entrée en guerre de l’Italie aux cotés des Alliés

Après dix mois de neutralité, l’Italie déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie.

- 23 juin : Début des batailles de l’Isonzo, opposant l’Italie à l’Autriche-Hongrie. Le nom de batailles de l’Isonzo regroupe une douzaine d’affrontements qui se déroulèrent dans la vallée près de la rivière Isonzo, au nord-est de l’Italie. Quatre de ces batailles ont eu lieu durant l’année 1915.

- 4 août : La capitale de la Pologne, Varsovie, est occupée par les Allemands suite à la défaite de l’armée russe à la bataille de Varsovie.

- 5 septembre : (24 août, ancien calendrier) Nicolas II prend le commandement de l’Armée russe, qui était jusque là commandée par son oncle Nicolas Nikolaïevitch.

- 25 Septembre – 6 octobre : Seconde offensive française en Champagne.

- 25 septembre – 11 octobre : Troisième offensive franco-britannique en Artois.

- 5-8 septembre : Conférence de Zimmerwald (Suisse) regroupant des personnalités socialistes, Des idées internationalistes et pacifiques y sont développées.

5 octobre : La Bulgarie entre en guerre aux cotés des Puissances centrales.

Le même jour, a lieu le débarquement de troupes Alliées à Salonique (Macédoine). Cette expédition a pour principaux buts de soutenir l’armée serbe, reconstituer l’armée, arrêter les mouvements des troupes des Empires Centraux et percer le front à l’est pour soulager l’ouest.

- 6 octobre : Début de l’offensive germano-austro-bulgare contre la Serbie.

- 29 octobre : En France, le gouvernement Viviani démissionne. Le gouvernement Briand prend la succession.

- 5 novembre : Clémenceau est élu président de la commission des affaires étrangères du Sénat.

- 6-8 décembre : À Chantilly, au Quartier Général de Joffre depuis novembre 1914, se tient une conférence militaire interalliée,

- 19 décembre : le Field Marshall britannique French est remplacé par Haig qui devient donc commandant en chef des forces britanniques en France.